Street Blog

Chapitre 28 - La vie et la carrière de Michael Jackson: Adieu Michael

  • Publié par Funky Thug
  • mar 30 août 16 - 01:36
  • Genre: rnb
  • 653 vue(s)

Le 25 Juin 2009, vers midi, alors que tout le monde est réuni au Saples Center pour les répétitions, Michael Jackson se fait attendre. Kenny Ortega ne s'inquiète pas, pensant que la star arrivera une nouvelle fois en retard. Vers 13H cependant, il reçoit un coup de fil. Michael est à l'hôpital. A 12H22, un standardiste du Samu a reçu un message depuis un portable : « Un homme de 50 ans, en état d'arrêt respiratoire ». En moins de trois minutes, l'ambulance 71 de Los Angeles pénètre chez Michael. Les pompiers le trouvent inanimé, étendu sur son lit. Son médecin personnel, le Dr Murray (payé 150 000$ par mois par AEG) est à ses côtés. Il lui a déjà fait les pressions d'usage sur la poitrine, sans résultat. Au dehors, des papparazzis couvrent la scène et rapportent rapidement l'information au site internet américain TMZ. L'incroyable, l'inimaginable est en train de se produire : Le Roi de la Pop serait entre la vie et la mort, atteint d'une crise cardiaque. 

Toutes les chaînes d'informations bousculent aussitôt leur programme pour couvrir l'événement. Tandis que l'ambulance amène Michael Jackson à l'hôpital Ronald Regean, le plus grand de la ville, les télévisions du monde entier sont braquées sur elle. 



Les heures passent. Personne ne sait vraiment ce qu'il en est. Des centaines de fans arrivent frénétiquement aux abords de l'hôpital. Puis la nouvelle tombe à 14H26 : Michael Jackson est mort. 



Les médias de la planète reprennent la dépêche initiée par le site TMZ. Seul CNN se garde encore d'officialiser la nouvelle. Leur réticence à annoncer la terrible nouvelle alimente les derniers espoirs. C'est une mise en scène... Ce n'est pas possible... Michael Jackson ne peut pas mourir... Pendant près de vingt minutes l'incrédulité tient en haleine des millions de gens de par le monde. Mais CNN ne fait que repousser l'instant fatidique : « Nous apprenons que NBC vient d'annoncer la mort de Michael Jackson. Nous apprenons que FOX News aussi... » De nombreux fans continuent de caresser la chance, maintenant infime, qu'ils se trompent tous, qu'il ne s'agit que d'un phénoménal malentendu. Mais le démenti improbable ne vient pas. CNN annonce finalement comme les autres chaînes la mort du Roi de la Pop. 



La nouvelle fait l'effet d'une bombe planétaire. Le déferlement des réactions des fans sur la toile est immédiat. Facebook et Twitter connaissent un boom spectaculaire. De nombreux serveurs tombent hors-service à cause des millions de connexions simultanées effectuées sur les sites d'informations et de messageries instantanées. Les opérateurs de télécommunication ont du mal à gérer des envois de SMS encore plus importants que pour le nouvel an ou l'élection de Barack Obama à la présidence des Etats-Unis. Tout le monde est abasourdi. Une vague de tristesse envahit la planète. De l'Europe à l'Australie, de l'Afrique au Japon... Personne n'ignore la nouvelle... 



Jermanie Jackson, le frère aîné de Michael donne une conférence de presse dans l'enceinte de l'hôpital, officialisant la nouvelle. Il affirme que les médecins ont tenté de ranimer son frère pendant plus d'une heure, sans succès. Le visage ravagé par le chagrin, il indique qu'une autopsie est prévue afin de déterminer les causes exactes de la mort. 

A l'extérieur de l'hôpital, des centaines de journalistes et d'admirateurs se rassemblent tout l'après-midi. Même scène à l'autre bout du pays, devant la légendaire salle de concert Appollo de Harlem à New-York. Les artistes mais aussi les politiques et les tabloïds rendent immédiatement hommage au chanteur disparu. 



Madonna : « Je ne peux plus m'arrêter de pleurer... J'ai toujours admiré Michael Jackson. Le monde a perdu l'un de ses très grands, mais sa musique vivra pour toujours ». 

Quincy Jones : « Je suis totalement bouleversé par cette nouvelle. […] J'ai perdu mon petit frère aujourd'hui et une part de mon âme s'en est allée avec lui. ». 

Pour sa part, le révérand Al Sharpton déclare : « Michael Jackson a fait en sorte que la culture accepte une personne de couleur bien avant Tiger Woods, bien avant Oprah Winfrey et bien avant Barack Obama. Il a été à la musique ce qu'ils ont été au sport, à la télévision et à la politique. Et aucune controverse ne pourra effacer cet impact historique. » 



Finalement, la star irréelle, insaisissable, le plus gros vendeur de disques de l'histoire, dont les chansons trônent dans les discothèques et dans la mémoire vive du monde entier, n'aura pas pu réaliser son rêve insensé : imiter Peter Pan, son modèle absolu et avoué, en tentant de s'extraire du temps, de défier les lois de la nature et de l'existence. 


A présent que Michael Jackson n'est plus, beaucoup s'accordent à dire qu'il faisait partie du cercle très fermé des plus grands artistes de tous les temps, que son image floue et incomprise cachait un visionnaire, un génie de la musique et de la danse. Dommage que seule sa mort ait permis aux plus réticents d'ouvrir les yeux. 

En 1991, Michael Jackson voulait que son album DANGEROUS soit encore écouté cent ans après. Son vœu sera surement exaucé comme tous ceux qu'il a pu faire. Sa musique restera éternelle, sa nature sensible et si particulière ne sera jamais oubliée, ni par les milliers de gens qu'il a pu aider par ses dons humanitaires, ni par les millions de jeunes qui continuent encore et encore de bouger aux rythmes de ses chansons. 

Michael Jackson faisait en quelque sorte partie de la vie de tout un chacun, surtout aux Etats-Unis. Depuis l'âge de 11 ans il était dans l'actualité, depuis cette année de 1969 et sa première apparition à la télévision lors du Ed Sullivan Show. Sa vie était connue de tous, ses albums étaient sans cesse des événements. On pouvait l'admirer ou le railler, l'adorer ou le détester, il était toujours là. Dans ses heures de gloire ou ses moments sombres, il défrayait la chronique. Il paraissait presque irrél, presque immortel. Qui sur la planète pouvait ignorer Michael Jackson ? Quasiment personne. Il était très certainement l'un des hommes les plus connus. Il était là, continuellement près de nous : par sa musique ou par ses clips, par ses mystères ou par ses frasques sulfureuses. Rien ne laissait indifférent. Alors à présent qu'il n'est plus, un grand vide s'est installé. On ne parlera plus jamais dans les journaux du "nouvel album de Michael Jackson", du "nouveau scandale Michael Jackson" ou du "nouveau record de Michael Jackson". Michael Jackson... Un nom qui restera à jamais gravé dans les mémoires et dans l'Histoire... 

Qui pourrait prétendre un jour reprendre la couronne qu'il aura mis tant d'années à conquérir... Probablement personne... 

Le Roi est mort et il y en aura certainement plus d'autre... 

Michael... I WANT YOU BACK ! 

Commentaires (Facebook)
Commentaires
  • Aucun commentaire visible

Vous n'êtes pas autorisé à poster des commentaires
Se connecter | S'inscrire

Nouveaux articles

Top amis

  • Kien - SMSO production - Rap / Slam / Hip Hop
  • Beatmaker.fr
  • Skithoven
  • Pharoahe Monch
  • Jukaz
  • Söze67
  • INTERNATIONAL HIP HOP
  • Wassup Bruh
    Online
  • Heisenberg Town
  • ASSE.2kmusic.com
  • GOOD2GOOD
  • ThisIsTony !