Street Blog

Chapitre 20 - La vie et la carrière de Michael Jackson: La période Invicible

  • Publié par Funky Thug
  • lun 29 août 16 - 23:52
  • Genre: rnb

Une fois la promotion de l'album HIStory terminée, Michael Jackson se retire de nouveau du devant de la scène. Père de deux jeunes enfants, il profite de cette accalmie dans sa carrière pour s'occuper de sa famille. Il ne commencera véritablement à s'occuper de son nouvel album qu'au cours de l'année 1999. A cette époque, et au regard de ce qui s'est passé pour HIStory, Michael tire la triste conclusion qu'il ne fait plus recette aux Etats-Unis. Bien que son dernier disque se soit vendu à plus de 20 millions d'exemplaires dans le monde, le marché américain n'en a écoulé que 2 millions. Entre la maison de disques et l’artiste, l’atmosphère n’est alors plus au beau fixe, et des dissensions commencent à apparaître. En 1997 déjà, la sortie de Blood on the dancefloor avait grandement déçu Michael Jackson, mais devant les résultats moyens d’HIStory il n’avait pu faire autrement qu’accepter la demande de Sony Music. Pour le prochain disque, tout le monde s’accorde donc à dire que ce sera la dernière chance : soit Michael Jackson est capable de revenir un grand coup aux Etats-Unis, soit il est définitivement fini là-bas… Au pied du mur, il décide d’approcher de nouveaux producteurs bien en vogue outre-atlantique, afin de ne pas rater son retour. Son choix se portera finalement sur Rodney Jerkins. 



En 1999, ce dernier a déjà signé plusieurs tubes pour les Destiny Child, Whitney Houston et Tony Braxton ; argument de poids qui décidera Michael Jackson à l’intégrer dans l’aventure de son prochain disque. Les sessions d’enregistrement débuteront dans le courant de l’année, et l’une des premières chansons à être finalisée sera You Rock My World.

Contrairement à ses précédents projets, Michael Jackson se révélera toutefois peu impliqué dans celui-là. Laissant les rênes à ses collaborateurs de toujours, il ne composera que deux chansons et se contentera d’intervenir quelques fois dans l’écriture des autres. Pris par sa nouvelle famille, lassé d’enchaîner les albums depuis des années, ou peu soucieux de délivrer un chef d’œuvre à une maison de disques qui ne l’a plus beaucoup en estime, il se détachera massivement de son nouvel album au fil des mois. Ayant le champ libre pour composer ses titres, Rodney Jerkins en profitera donc pour laisser sa marque sur presque tous les morceaux.

Dans le courant de l’année 2000, entre ses voyages et ses remises de prix, Michael Jackson choisira des producteurs supplémentaires pour son disque. Parmi eux, Teddy Riley (qui s’était déjà illustré sur Dangerous) et R-Kelly (qui avait signé You Are Not Alone sur l’album HIStory). 



Au début de l’année 2001, le futur album est presque terminé. Le 16 Avril, Michael en profite donc pour annoncer qu’il célébrera ses 30 années de carrière solo au mois de septembre, pour deux show exceptionnels à New-York. Britney Spears, Shaggy, Whitney Houston, Missy Elliot, et les 'NSync sont notamment présentés en tête d’affiche. Tout le gratin de la musique doit monter sur scène pour rendre hommage au Roi de la Pop. Il est également prévu que les Jacksons se reforment pour l’occasion (ce qui n’était pas arrivé depuis les années 80) afin de chanter leurs plus grands tubes. L’annonce de cet événement fait sensation dans le monde du show-business, surtout dans les locaux de Sony Music où l’on apprend que la maison de disque ne sera pas conviée… 



Après des années d’enregistrement, le 6 juin 2001 le nouvel album de Michael Jackson est enfin terminé. Le 14 Juin, la station de radio New-Yorkaise WKTU annonce en grande pompe à ses auditeurs qu’il se nommera Invincible. La date de sortie est prévue pour le 29 Octobre. 

Parmi les 16 titres qui composent le disque, Michael a la ferme intention de revenir avec Unbreakable, un titre ravageur placé en ouverture de l’album. C’est pour lui la chanson la plus emblématique de sa situation, et celle avec lequel il veut frapper un grand coup. Dans les murs de Neverland, il n’a eu de cesse de penser et repenser au clip magistral qui pourrait l’accompagner et décide de présenter son concept à Sony Music. Malheureusement pour lui, son idée sera rejetée. Entre le budget colossal englouti pour l’enregistrement d’Invincible et la somme qu’il demande pour ce nouveau clip, la coupe est pleine. L’ambiance étant ce qu’elle est entre Michael Jackson et sa maison de disques, le projet sera vivement critiqué. Le Roi de la pop est furieux mais devra une nouvelle fois s’incliner. Cela fait des années qu’il n’est plus au top des ventes, des années que de nouvelles stars sont arrivées, et il apprend avec amertume qu’il ne fait plus partie des priorités de Sony Music. Tommy Mottola, le patron de la maison de disques lui fait bien comprendre. Abattu, il laisse donc les équipes marketing de Sony choisir à sa place son premier single. Ce sera You Rock My World. 



En dépit des relations électriques entre Michael Jackson et les dirigeants de Sony Music, le 31 Juillet 2001 sont mis en vente les billets pour les deux spectacles commémoratifs intitulés : "Michael Jackson: 30th Anniversary Celebration, The Solo Years". La totalité des places sera vendu en moins de 5 heures, avec des prix par entrée compris entre 45$ et 2500$ !! Peu de temps après, il est annoncé que la chaîne de télévision américaine CBS a acheté les droits de retransmission de l’événement pour plusieurs millions de dollars. Preuve en est que le Roi de la Pop fait encore recette malgré les sarcasmes… 

Le 17 août 2001, le premier extrait de l’album Invincible sort finalement sur les ondes mondiales. En Europe, le succès est immédiat. Jamais depuis « You Are Not Alone » en 1995, un single de Michael Jackson n’était monté aussi vite. You Rock My World atteindra très rapidement le sommet des charts radio et des dancefloors. Contre toute attente, la décision de Sony Music se révèle alors gagnante. Le retour du Roi de la Pop était attendu par beaucoup de monde, et la rythmique endiablée du premier single est là pour répondre présente. Cependant, bien que You Rock My World fonctionne très bien en Europe et en Australie, il n’en va pas de même au Japon et aux Etats-Unis où les résultats demeurent plutôt moyens. Poursuivant sa politique anti-Jackson, Sony Music n’a prévu dans ces pays-là aucune promotion, et laisse Michael se débrouiller tout seul avec son nouveau disque. Le 11 Juillet 2001, il sera même annoncé que You Rock My World ne sortira pas à la vente aux Etats-Unis. 

Très mécontent de la tournure que prennent les événements, le Roi de la Pop se rend rapidement compte que son nouveau disque risque d’être un naufrage. Hormis l’Europe, l’engouement du public reste timide et la promotion de Sony Music inexistante. Dans son entourage, il est clair que la guerre est déclarée entre lui et sa maison de disques, et les premiers avocats commencent à défiler à Neverland. 

Ne sachant quoi entreprendre pour faire parler de lui et se son album, Michael décide bientôt de se montrer en public à la moindre occasion, et enchaînera alors les apparitions télévisées sans que ces dernières n’aient de réelle rapport avec sa musique. Le 30 août, il sera notamment à la bourse du Nasdaq pour faire l'ouverture de la séance… 

Dans la presse, les rumeurs de la chute du Roi vont alors bon train. Beaucoup jugent Michael Jackson incapable de revenir, tandis que d’autres se mettent à descendre le nouvel album avant même de l’avoir écouté. 

Le véritable retour scénique de Michael aura cependant lieu le 6 Septembre 2001, au Metropolitan Opera House de New-York, pour la cérémonie des MTV Video Music Awards. Alors que le groupe 'NSync y interprète son nouveau tube américain, Michael Jackson apparaît en toute fin de prestation pour esquisser quelques pas de danse devant une foule conquise et un présentateur qui n’en revient pas. L’intervention de quelques secondes est appréciée.

 

 


Le lendemain du dernier show, le 11 septembre 2001, une attaque terroriste frappe de plein fouet les Etats-Unis, et plus personne ne parle alors du nouvel opus de Michael Jackson. La catastrophe est gigantesque, et les yeux du monde entier se figent instantanément sur les tours pulvérisées du World Trade Center. Il est évident alors que l’album Invincible n’aura plus aucun impact médiatique. 

Commentaires (Facebook)
Commentaires
  • Aucun commentaire visible

Vous n'êtes pas autorisé à poster des commentaires
Se connecter | S'inscrire

Nouveaux articles

Top amis

  • Kien - SMSO production - Rap / Slam / Hip Hop
  • Beatmaker.fr
  • Skithoven
  • Pharoahe Monch
  • Jukaz
  • Söze67
    Online
  • INTERNATIONAL HIP HOP
  • Wassup Bruh
  • Heisenberg Town
  • ASSE.2kmusic.com
  • GOOD2GOOD
  • ThisIsTony !