Street Blog

Chapitre 19 - La vie et la carrière de Michael Jackson: L'après History

  • Publié par Funky Thug
  • lun 29 août 16 - 22:57
  • Genre: rnb

Le 21 Mars 1997, Sony Music décerne une récompense spéciale au Roi de la pop, afin de le féliciter pour les 100 millions de disques qu'il a vendu en dehors des Etats-Unis depuis 1979 et la sortie de l'album Off the wall. 

Peu de temps après s'engagent alors les pourparlers pour savoir si la promotion de l'album HIStory doit continuer ou non. Pour Michael, il est clair que oui ; il attend encore beaucoup de son disque et ne se sent pas prêt à le lâcher au bout de 5 singles seulement. Pour la maison de disques, il n'en va cependant pas du même avis. Depuis de nombreux mois déjà, les ventes de l'album stagnent trop, lorsqu'elles ne dégringolent pas entièrement. Aux Etats-Unis et au Japon, HIStory est déjà passé aux oubliettes, et à part l'Europe, on se demande bien comment l'album pourrait s'offrir une deuxième jeunesse. Pour relancer les ventes, à l'heure où le deuxième cycle du HIStory Tour doit démarrer, il faut du nouveau. Michael ayant bientôt terminé dans le plus grand secret, le tournage d'un court métrage musical intitulé "Ghosts", l'idée vient alors de sortir un disque qui contiendrait la bande originale accompagnée de quelques morceaux supplémentaires ; le projet prendrait alors la forme d'un Maxi-Cd, estampillé pourquoi pas : "History - part II". Le concept plaît assez à Michael Jackson, mais finalement pas énormément à Sony Music. Pour la maison de disque, un Maxi-Cd n'est pas vendeur, c'est d'un véritable album dont elle a besoin. Le Roi de la Pop n'ayant nullement l'intention d'en sortir un pour le moment, la décision est donc prise en interne de combler le disque avec une dizaines de remix techno/house, et de sortir le projet en tant que nouvel album. Michael est complétement en désaccord sur cette manière de faire, mais devra se résoudre à voir ainsi naître: "Blood on The Dance Floor - HIStory in the mix". 



Le premier extrait du nouveau disque sortira sur les ondes le 2 Avril, il s'agit du titre éponyme "Blood on the dance floor". Accompagné d'un clip endiablé, le single cartonnera en Europe, et atteindra directement la deuxième place du classement. Toutefois, malgré une diffusion intense sur la chaîne VH1, le titre ne parviendra que difficilement à se classer 42ème aux Etats-Unis. Pour Sony Music, il est alors clair que Michael Jackson est complètement grillé sur le continent Nord américain… 



Arrivé à Cannes le 8 Mai 1997, Michael montera les marches devant des centaines de fans et un parterre imposant de journalistes. Le jour où "Ghosts" sera diffusé, on ne parlera que de cela à la télévision et dans les palaces de la ville. Faisant l'ouverture des journaux du soir, le court métrage de Michael Jackson sera connu de tous, et diffusé dès le soir même sur la chaîne de télévision française Canal+. 

Réalisé par Stan Winston et co-écrit par Stephen King, "Ghosts" est le parfait reflet de ce qu'est alors devenu l'univers Jacksonien : sombre, dérangeant, incompris, légèrement niais, et pourtant terriblement entraînant. Trois chansons seront inclues dans le court métrage : "2Bad" (de l'album HIStory), ainsi que "Is it Scary" et "Ghosts" (de l'album Blood on the dance floor). Bourré d'effet spéciaux, affublé d'un budget de plusieurs millions de dollars, le court métrage de 40 minutes fera sensation, permettant de sortir le single Ghost en deuxième extrait du nouvel album. 



Après le lancement de Ghosts, Michael Jackson continuera sa tournée, et ne fera plus d'apparition particulière. L'année 1997 s'écoulera sans qu'HIStory ne renaisse, et avec des ventes de Blood on the dance floor plutôt mitigées. 

Faisant un dernier passage en Afrique du Sud, le HIStory Tour se terminera le 15 Octobre, et marquera du même coup la fin de la période HIStory. 

A ce jour, HIStory s'est vendu à plus de 20 millions d'exemplaires, et demeure le double album le plus vendu de tous les temps. Blood on the dance floor s'est lui vendu à plus de 8 millions d'exemplaires. 

A la suite de l'affaire "Chandler", beaucoup pensaient Michael Jackson définitivement mort, mais l'album HIStory a permis de prouver qu'il n'en était rien. Toutefois, cette période a bien montré que les choses n'étaient plus tout à fait les mêmes pour le Roi de la Pop ; ses ventes et son influence ayant bien diminué par rapport aux années 80. Son image trouble a perduré malgré ses efforts, et ses frasques personnelles ont définitivement empiété sur son art. Plus cité dans les tabloïds que dans les magazines musicaux, la carrière de Michael Jackson a pris avec HIStory un tournant véritable, un tournant qui malheureusement lui réservera de bien tristes surprises…

Commentaires (Facebook)
Commentaires
  • Aucun commentaire visible

Vous n'êtes pas autorisé à poster des commentaires
Se connecter | S'inscrire

Nouveaux articles

Top amis

  • Kien - SMSO production - Rap / Slam / Hip Hop
  • Beatmaker.fr
  • Skithoven
  • Pharoahe Monch
  • Jukaz
  • Söze67
    Online
  • INTERNATIONAL HIP HOP
  • Wassup Bruh
  • Heisenberg Town
  • ASSE.2kmusic.com
  • GOOD2GOOD
  • ThisIsTony !